Les 7 erreurs catastrophiques dans la rédaction d’articles sur Internet

Partager sur
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

1. Ne pas définir votre objectif précisément

Attention: réfléchissez à votre objectif (performance, réassurance, confiance…) mais également à votre promesse et vos preuves à l’appui.

Exemple: je fais un tuto pour planter des carottes. mon objectif est de vendre les graines. comment je les sensibilise sur l’importance des bonnes graines (les miennes en l’occurence).

2. Ne pas connaître votre cible

En fonction de votre audience, vous utiliserez un langage mais aussi un visuel adapté et des arguments adaptés.

Exemple : si je vends des formations à des novices du web, je supprimerais tous termes techniques de mon langage. Je ne dirais pas: “optimiser votre taux d’engagement sur vos publications” mais plutôt “comment faire réagir les internautes à vos publications sur les réseaux sociaux”

3. Négliger la partie visuelle

Une image vaut mille mots”. N’oubliez pas que le visuel a de l’importance, il assoit votre discours.

La structure de votre texte également va donner plus ou moins envie de le lire: Phrases courtes, aéré, avec des espaces et retours à la ligne.

Exemple : vous vous adressez à des séniors pour leur vendre des soins dentaires. Utilisez des visuels de séniors qui se font soigner ou qui sont satisfaits de leur sourire (pas des jeunes); Cela leur permet de se projeter facilement et de se sentir concernés.

4. Ne pas générer de l'émotion

Les gens sont en quête d’émotions, d’experience; le parcours client est aussi important que le produit/ service acquis.

Comprendre sa cible, à quoi elle est sensible, ce qui lui génère des émotions positives et négatives vous permet de savoir où appuyer.

N’hésitez pas à définir la carte de l’empathie et dresser votre persona.

Vous aurez tout gagné si les gens se disent: “c’est tout à fait moi, ça, je me reconnais”.

Exemple :
exclusion, rejet => tu t’es déjà senti exclu, seul à table, au boulot, en parlant avec des jeunes geeks? tu as envie de comprendre leur langage et participer au discussion
plus le besoin est caractérisé, précis, exprimé simplement, plus il fait réagir, il percute votre cible. Quitte à cibler moins de monde mais mieux.

5. Procrastiner et ne pas être régulier

Si vous pensez que ce n’est pas utile . Voici quelques arguments pour vous convaincre:

  • Intégrer du contenu frais sur votre site est indispensable pour votre référencement (SEO)
  • Publier régulièrement créée un lien permanent favorisant la rétention
  • Publier de façon régulière favorise la mémorisation : la répétition favorise la mémorisation donc l’habitude.
  • Ecrire des articles vous permet de vous améliorer: il n’y a qu’en faisant qu’on apprend, qu’on s’améliore.
  • Publier des articles vous permet de tester les sujets qui intéressent: vous pourriez être surpris des sujets qui intéressent le plus votre cible.
  • Ecrire vous permet d’être inspiré par d’autres sujets. L’écriture d’un sujet, les recherches vous permettent d’être inspiré par d’autres sujets connexes…
6. Ne pas pousser l'article à votre communauté

N’hésitez pas à utiliser différents leviers pour amener l’article à vos lecteurs, à votre cible.

Il existe différents moyens pour relayer votre article:
7. Ne pas mesurer l'impact de vos articles

Mesurez toujours pour comprendre vous améliorer et évoluer.
Le minimum, faites un tableau avec le titre de vos articles, date de diffusion, sujet et nombre de lectures, taux de sortie sur la page ou encore temps passé en moyenne sur la page.
Cela peut être intéressant pour savoir si vous devez approfondir ce sujet ou pas.

Partager sur
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp